LES FONDAMENTAUX DE L’ACCOMPAGNEMENT BIENVEILLANT DES PERSONNES ÂGEES EN EHPAD


Actualités du 10/2015

Inscription à notre newsletter mensuelle en cliquant ici  

Actualités du 05/2015 : Passer des risques du syndrome d’épuisement professionnel au Bien-être au travail : une prise de conscience pour un défi réalisable.
Actualités du 06/2015 : Passer des risques du syndrome d’épuisement professionnel au Bien-être au travail : (Suite)
Actualités du 07/2015  : Passer des contraintes de la gestion des budgets de formation de fin d’année à un véritable investissement pour votre établissement.
Actualités du 09/2015 : Personnes Âgées et Hypnose Ericksonienne : Les personnes âgées sont-elles difficilement hypnotisables ?
Actualités du 10/2015 : les fondamentaux de l’accompagnement bienveillant des personnes âgées en EHPAD


LES FONDAMENTAUX DE L’ACCOMPAGNEMENT BIENVEILLANT DES PERSONNES ÂGEES EN EHPAD

Accompagner et prendre soin de la personne âgée souvent atteinte de différentes pathologies ainsi que de désorientation relève de qualités professionnelles et relationnelles. Ces qualités ne sont pas innées, elles se construisent au travers d’un parcours de formation et d’expériences professionnelles. Pour permettre aux soignants « débutants » de tendre vers un comportement de bientraitance tout en se préservant et ainsi réaliser un accompagnement de qualité, il est nécessaire de leur donner les outils de communication de base.

Malgré le professionnalisme des EHPAD, il est primordial aujourd’hui de recenser chez ces soignants « nouvellement diplômés » leurs connaissances et leur vision du vieillissement et des différentes pathologies du grand âge afin des les aider à identifier celles qui sont aidantes et celles qui sont limitantes dans l’accompagnement de ce public. Cette démarche, simple lorsqu’elle est bien accompagnée, permet de sortir de la vision déficitaire de la personne âgée désorientée et d’adopter au quotidien une approche plus humaniste en se centrant sur les capacités restantes. 

Une vision déficitaire des représentations des différentes pathologies des personnes âgées limite les soignants à s’occuper du corps au détriment de la relation et ainsi de risquer des comportements abusifs et non bientraitants. La désorientation des personnes âgées n’est pas linéaire et définitive et se décompose, d’après les travaux de Naomi Feil, en plusieurs phases. Prendre conscience de ce processus, connaitre et comprendre le fonctionnement des émotions permet de trouver du sens aux différents comportements – agressivité, opposition, cris, pleurs –, de mieux cibler sa communication avec la personne âgée et ainsi de maintenir la relation et favoriser l’apaisement pour une fin de vie plus confortable et sereine. 

Consolider le professionnalisme des soignants en EHPAD, c’est leur donner des outils pour gérer au quotidien les difficultés rencontrées avec les personnes désorientées pour conserver une attitude professionnelle, respectueuse et bientraitante en toute circonstance. L’application de tels outils de base sur le terrain permet d’installer une relation de confiance sécurisante à la fois pour le soignant et pour le soigné. Les soins deviennent plus simples à réaliser, plus efficaces tout en respectant les besoins de la personne aidée. Et en prime ,le soignant peut même gagner du temps. 

Frédérique Gané